Travail collaboratif : le pouvoir du tableau blanc

Découvrez comment et pourquoi le tableau blanc est indispensable pour votre équipe Agile.

le-tableau-blanc-agilaction

Whiteboard

Il faut absolument des « whiteboard » (tableau blanc) pour vos équipes agiles . Il faut en mettre plusieurs à disposition de vos collaborateurs. Ce simple outil ne nécessitant qu’un feutre et un effaceur permet d’être autant voire plus productif que des logiciels très pointus que peuvent utiliser habituellement les équipes.  Ces tableaux permettent d’avoir une vraie visibilité sur le projet et ceci de manière physique.

Extrêmement utile pour l’équipe, le tableau blanc permet de réaliser de nombreuses choses : afficher l’avancement d’un logiciel, lister les buggs, voir le découpage des tâches, informer sur les dates clés, réaliser des croquis de fonctionnalités, illustrer des idées, des questions … Il n’y a pas de limite à son usage ! Et tout ça ne sera plus virtuel.

Un emplacement

Il faut définir un lieu qui représentera le « QG » de la collaboration de l’équipe. Il est impératif que cet emplacement se situe au même endroit que le Whiteboard. C’est grâce à cet outil que les collaborateurs pourront être productifs : ce mur de visibilité. C’est ici que les membres de l’équipe pourront échanger sur le projet, proposer des choses et discuter de l’avancement. Les stand-up sont typiquement des pratiques qui devraient se dérouler à cet emplacement avec l’aide du tableau.

Les post-its

En adéquation avec le tableau blanc, les post-it vont permettre d’avoir une visibilité sur le projet. Grâce à ces deux outils vous pouvez réaliser un tableau Kanban permettant à tout le monde de voir l’avancée du projet avec une visibilité sprint par sprint.  Pour se faire il vous suffit de tracer 4 colonnes : To do, Doing, Done, Testing, Validate (vous pouvez adapter ces colonnes en les simplifiant ou au contraire en détaillant les autres étapes que vous suivez dans votre processus). Puis avec les post-it vous noterez l’intitulé des US et les tâches qui en découlent puis vous les collerez dans la colonne qui correspond. Grâce à ça, lors des Stand-Up chaque développeur pourra voir où en sont chacune des tâches du sprint. Mais ceci permettra aussi au Product Owner d’avoir une visibilité globale sur l’ensemble du flux de travail.

La sensation

Même si de nombreux outils ont vocation à remplacer le tableau blanc, ce dernier reste malgré tout indispensable. C’est un réel accélérateur de créativité : en effet les gens ont une relation spéciale avec cet accessoire. Rien ne peut substituer le côté tactile qu’apporte ce dernier.  Pour comparer ce serait comme remplacer une conversation face à face par un e-mail. Cet outil apporte vraiment un sens de la collaboration et un esprit d’équipe. Le tableau  favorise la créativité des membres de la team en leur permettant d’exprimer leurs idées de manière simple.  C’est un vrai facteur d’efficacité et de productivité, aussi simple soit-il.

 

 

Source : All about Agile

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *