Open space managérial: booster votre réactivité

Alors que les open spaces sont montrés du doigt pour leur contre-productivité, un open space managérial réunissant manager et cadre de l’entreprise peut être une bonne solution pour fluidifier les relations intra-services et accélérer la prise de décision.

 

Retail Design Blog

Retail Design Blog

 

Aujourd’hui, quelle entreprise n’a pas d’open space ? En ces temps de crise et de réduction du budget, ces espaces de travail font l’unanimité. Réputés pour améliorer la communication et la réactivité des salariés, les open spaces ont le vent en poupe ces dernières années. En France où l’organisation des entreprises reste très hiérarchisée, il est principalement réservé aux salariés. Et lorsque le manager l’intègre c’est bien souvent une source d’angoisse à la fois pour les salariés mais aussi et surtout pour le manager.

Il perd de son mystère, le manager devient désacraliser et même fragilisé. Désormais, ses moindres gestes et mouvements sont exposés au vu de chacun. L’open space est un lieu public. Le manager doit rester charismatique et surtout être un bon acteur…

Pourtant, ces espaces peuvent également être une solution efficace pour le management. Pour afin d’améliorer la réactivité des prises de décisions, la solution est simple: l’open space managérial. Il y a fort à parier que ces espaces ont encore un bel avenir devant eux.

Comment ?

Les open spaces ont leurs avantages mais aussi leurs inconvénients. Vecteur de stress supplémentaire, sensation d’être observé en permanence, bruit, les open spaces ne font pas toujours l’unanimité au sein des entreprises. Si intégrer l’open space principal peut être anxiogène pour le manager, cela n’arrange (pas toujours) les collaborateurs qui se sentiront plus observés.

Créer un open space managérial peut être une solution efficace. Cet espace de travail dédié aux managers et directeur peut être un bon moyen d’améliorer les performances de l’entreprise. Prises de décision en direct, communication renforcée, gain de temps, fluidifier les relations intra-services; les avantages d’un tel espace sont nombreux. Le manager reste près des équipes mais garde sa part de mystère face aux employés.

Attention tout de même à laisser une ouverture vers les salariés afin de ne pas créer un sentiment de division direction-salariés. Cette open space ne doit pas devenir un espace interdit aux salariés. Chef de projet ou autres cadre peuvent également rejoindre cet espace s’il le souhaite.

Cas concret

Depuis plusieurs mois, un espace de travail collaboratif appelé le Cub’Ops (Cloud Universe by Opérations) a vu le jour au sein du service exploitation. Cet open space rassemble les managers de différents services. L’espace reste ouvert sur l’open space des équipes, et un espace confidentialité est aménagé juste à côté, à la place de l’ancien bureau du directeur.

Echange, prise de décision instantanée et cohésion d’équipe sont les avantages du système. Des réunions spontanées peuvent également être organisées.

Dans l’article « Quel manager abandonnerait son bureau pour un open space«  des Echos, Frédéric Fougerat revient sur les bureaux vecteurs d’influences et tente de casser les codes.

Et si vous n’arrivez pas à visualiser ce à quoi ressemble un open space bien fait, nous vous invitons à prendre exemple sur ces entreprises.

Sources: Capital, Huffington Post

>>> Lire: A quoi vont ressembler les bureaux de demain

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *