Méthodes prédictives et agiles : la comparaison

Voyant

En se posant cette question on est aussi amené à se demander ce qu’apportent les méthodes Agiles? Quels intérêts a-t-on à les utiliser ?

Pendant longtemps les entreprises ont utilisé des méthodes dites prédictives où tout le projet était prévu à l’avance et détaillé très précisément dans un cahier des charges. Ces méthodes dites prédictives également appelées waterfall (en cascade) basées sur des activités séquentielles ne sont pas toujours optimales et souvent le client se retrouve avec un produit dont il n’est pas satisfait lors de sa livraison.

méthode-cascade

Dans cette approche tout doit être planifiée en début de projet et tout doit être prévu et prévisible. Le client ne revoit son produit qu’à sa livraison et il y a une certaines frilosité au changement tant au niveau du contenu qu’au niveau du développement. Face à cette rigidité, certaines méthodes dites « agiles » ont vu le jour aux Etats-Unis.

Dans les méthodes Agiles on va avant tout chercher à livrer rapidement un produit fonctionnel auquel on intégrera des fonctionnalités supplémentaires. On développe donc un logiciel ou un produit de version minimal. Les tâches les plus importantes étant traitée en priorité. On assiste ainsi à des livraisons fréquentes du produit et des tests régulier tout au long du développement et le client est libre de demander des changements après chaque sprint.

Scrum process

En général on va traiter en priorité les tâches les plus importantes en premier de façon a augmenter la valeur du produit en le rendant rapidement fonctionnel. Cette méthode nécessite 3 exigences:

– Une participation importante du client ou des utilisateurs tout au long du développement du projet
– Des livraisons fréquentes au client de fonctionnalités effectives
– Prise en compte des demandes de changements de la part du client ou des utilisateurs.

curve-agile

)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *