Les inconvénients de l’Agilité

Quels sont les obstacles que l’on peut rencontrer lors d’une transition vers l’agilité ?

les-inconvénients-de-l-agilité

Le passage à l’agilité a d’innombrables bienfaits et les méthodes agiles proposent des atouts bien nécessaires dans le développement mais aussi dans l’ensemble de l’organisation. Mais on aurait tort de penser que l’agilité est la formule magique et que ses méthodes n’ont aucun défaut. Ou encore croire que la transition agile ne nécessitera aucun compromis et que tout sera génial dès le début. Même si nous sommes convaincus de l’efficacité de l’agilité nous savons aussi qu’elle n’est pas parfaite. Voici une liste non exhaustive de ses inconvénients :

La participation importante et essentielle des utilisateurs :

Ce qui fait la réussite d’un produit développé en agile dépendra de l’engagement des diverses parties prenantes. Pour s’assurer d’avoir un logiciel ou une application de qualité, la collaboration des utilisateurs est essentielle. C’est grâce à eux que l’on développera un produit juste et qui correspondra parfaitement aux attentes des utilisateurs. Cependant ce point est parfois lourd à porter car cette implication des utilisateurs doit être sans faille pour être réellement efficace. Or il arrive très souvent que l’on ait du mal à bénéficier d’une collaboration complète avec eux car elle peut représenter beaucoup de temps dans leur planning.

Le manque de compréhension de la méthode par les acteurs externes à l’équipe :

Si la team agile connaît parfaitement les principes et les intérêts de l’agilité, ce n’est pas le cas de l’ensemble de l’organisation qui l’entoure. La plupart des équipes externes (tous secteurs confondus) sont habitué au traditionnel « waterfall ». C’est donc parfois difficile de travailler ensemble ou du moins de leur faire comprendre la démarche. Lorsque le poids de l’organisation devient trop fort, elle peut alors écraser cette team agile et lui rendre la tâche extrêmement compliqué.

Une vision du projet à long terme floue

Le principe de développement en itération permet de toujours réajuster le projet en fonction de la demande des utilisateurs et des autres parties prenante. Cette extrême flexibilité est un atout pour la justesse du produit délivré qui sera en accord presque parfait avec les attentes des utilisateurs. Ceci dit ce même atout représente une réelle difficulté pour ce qui est de l’estimation du coût du projet. Pour tout ce qui est prix, contrat etc… il est compliqué d’établir quoi que ce soit de précis étant donné que le projet évoluera et rebondira tout au long de sa réalisation.

Les tests tout au long du projet

En développement agile on teste tout et on teste très régulièrement. Dès qu’une fonctionnalité est implémentée elle est testée. Cette importance des tests a un prix. Il faut ajouter des coûts pour la réalisation de ces tests tout au long du projet qui ne rentrent pas forcément dans le périmètre du budget d’un projet classique.

Un rythme intense

Le principe du développement en itération met en place un rythme assez soutenu pour les développeurs. La définition même du mot « sprint » laisse comprendre que le rythme sera intensif. Dans les premières phases de la transition vers l’agilité, un tel rythme peut être fatiguant pour l’équipe et stressant. Il est important de l’adapter au fur et à mesure.

Sources : All About Agile , E. Renaux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *