Le sport au travail, une tendance indémodable.

En France, seuls 13% des personnes qui pratiquent un sport régulièrement le font sur leur lieu de travail. Un faible résultat quand on mesure tous les bénéfices qu’il pourrait apporter au niveau professionnel. Mais comment concilier Sport et travail ? Voici quelques pistes : 

sportautravail

Les bienfaits sur le plan professionnel

On connaît tous les bienfaits du sport au niveau de la santé que ce soit l’élimination des toxines, de meilleures capacité cardio-vasculaires etc.. vous avez des millions de raisons de faire du sport pour votre physique. Concentrons-nous plutôt sur l’intérêt que peut avoir le sport au niveau professionnel : l’impact qu’il peut avoir sur votre travail. Comment le sport peut-il vous rendre plus productif ?

Tout d’abord, au niveau psychologique, le sport favorise une bonne gestion du stress. Certes le sport est bon pour le physique mais il agit aussi au niveau du cerveau. En effet, pendant l’effort physique le cerveau libère des hormones aux vertus apaisantes. Ces hormones favorisent une meilleure gestion du stress, ce qui est essentiel dans tous les secteurs d’activité professionnelle.

Le sport favorise aussi l’esprit d’équipe. Il créé du lien social entre les sportifs d’une même entreprise. Par exemple : Certains courent seuls mais nombreux sont ceux qui préfèrent aller courir par petits groupes. Ce phénomène peut vraiment souder une équipe. De plus l’intérêt des sports d’équipes est qu’ils permettent de briser les murs de la hiérarchie. Ici chez la Direction Service & Cloud le responsable court avec n’importe lesquels de ses collaborateurs du moment qu’ils souhaitent courir. Ce type de mélanges croisant des collaborateurs à différentes positions hiérarchiques ou tout simplement différents services favorise énormément la communication. On rappelle que la communication est le pilier  de la réussite dans l’agilité.

En lien avec la santé : un salarié pratiquant un sport de façon régulière est moins enclin à tomber malade qu’un salarié lambda. Du coup plus les collaborateurs feront du sport et moins il seront susceptibles d’être en arrêt maladie. Inutile d’expliquer l’impact des arrêts maladie sur les projets en cours.

La productivité : Selon une étude réalisée par Canada Santé, un salarié pratiquant au moins une activité par semaine est 12% plus productif qu’un salarié sédentaire. En effet : le fait de faire du sport permet de se défouler et donc d’extérioriser tout ce qui nous déplaît, nous stress, nous tracasse etc… soit tout ce qui prend beaucoup de place dans nos pensées. On peut donc ensuite retourner travailler l’esprit neuf et vidé de tout ce qui n’a rien à voir avec le travail.

Limiter les débordements : Pour la même raison que pour la productivité, se défouler grâce au sport permet aussi d’extérioriser la haine que l’on peut avoir, la nervosité ou autre qui pourrait facilement retomber sur un collègue et créer un conflit. Se défouler permet de prendre du recul et de garder un bon état d’esprit même face aux situations conflictuelles.

Malgré tous ces bienfaits il y a beaucoup de collaborateurs qui ne pratiquent pas de sport. Ce n’est pas toujours du à de la mauvaise volonté, c’est plutôt lié la plupart du temps à un manque de temps. En effet le travail prend beaucoup de temps dans la journée donc certains n’arrive pas à trouver un moment pour faire du sport. Voyons comment concilier Sport et travail :

Comment concilier Sport et travail

Faire du sport à son rythme et s’y tenir ! En effet il est inutile de vous lancer dans un programme ultra intensif si vous n’êtes pas très sportif à la base car dès le début vous serez peut-être très motivé mais 2 semaines plus tard vous aurez probablement abandonné et après l’abandon il y a très peu de chance que vous envisagiez de vous remettre au sport. Non, le mieux est de créer son propre rythme, si vous n’êtes pas très sportifs n’hésitez pas à faire de nombreuses pauses et à espacer les séances de sport. Vous n’avez rien à prouver aux collaborateurs dans ce domaine. Une fois que vous avez réussi à vous fixer un planning  adapté à vos capacités : par exemple 2 fois par semaine, une fois le mardi et une le vendredi, il sera important de suivre cette planification. Cela vous permettra de vous créer des habitudes qui rythmeront votre corps et vous aurez moins de mal à suivre sur la longueur.

Choisir les bon créneaux : Si vous n’êtes pas du matin, inutile de vous torturer en vous réveillant à l’aube pour faire de la Zumba. C’est comme le rythme, si le créneau n’est pas adapté à vos besoins vous pratiquerez peut être au début mais vous abandonnerez très rapidement.  Clairement vous pouvez choisir entre 4 créneaux : Le matin pour les lèves-tôt qui vous permettra d’être en forme pour entamer la journée et facilitera votre sommeil le soir. Le midi qui vous permettra de couper la journée en deux et de souffler un peu afin d’être plus productif l’après-midi. Le soir qui vous aidera a relâcher la pression accumulée tout au long de la journée, mais attention de ne pas pratiquer trop tard sinon cela aura un mauvais impact sur votre sommeil . Et enfin le weekend, même si ce n’est pas vraiment pendant vos journées de travail vous pouvez rattraper les séances manquées en semaine dans une ambiance un peu plus détendue.

Où faire du sport ? La question se pose pour bon nombre de personnes qui souhaitent faire du sport le midi. Pour les plus chanceux d’entre vous, vous disposez d’une salle de sport accessible directement sur votre lieux de travail. Mais pour les autres, pensez à vous renseigner sur les activité sportives que vous avez près de votre lieu de travail. Pas seulement les salles de sport, vous pouvez parfaitement vous essayez à d’autres activités comme la danse, le tennis, la natation ou autres, les possibilités sont infinies. D’ailleurs de nombreuses entreprises participe financièrement aux coûts des activités sportives. Si ce n’est pas le cas vous pouvez tout simplement aller courir dehors : c’est gratuit pour tout le monde. Vous pouvez même faire du vélo pour ceux qui viennent au travail en vélo, nous avions d’ailleurs évoqué  tous les avantages à faire du vélo dans un précédent article et sachez que certaines entreprises peuvent vous rembourser les frais kilométriques parcourus à vélo !

Enfin pour les personnes vraiment très peu motivées ou qui ont du mal avec le sport vous pouvez faire appel à un professionnel : un coach qui vous aidera dans cette démarche.

Sources : Être bien au travail ; Huffington Post

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *