La méthode TDD ou développement par les tests

TDD

Aujourd’hui nous allons nous intéresser à la méthode Agile TDD ou Test Driven Development aussi appelé développement piloté par les tests. 

Qu’est-ce que c’est ?

Cette méthode s’applique en général au métier de l’informatique et plus particulièrement au développement. Son principe est simple: avant même d’écrire le code de l’application ou du logiciel, le développeur va d’abord créer un test. On s’assure ainsi que le produit est stable avant même son implémentation ce qui limite les erreurs.

Comme dans la méthode XP ou Extreme Programming, il est conseillé aux développeurs de travailler en binôme. Technique comparée aux acteurs d’un rallye automobile. Le copilote va concevoir le test,  le pilote va ensuite coder le logiciel.

Pourquoi tester avant de coder ?

Le développement par les tests peut sembler étrange. Tester un code qui n’existe pas encore n’a pas de sens puisque quoi qu’il arrive, le test échouera. Et c’est là la subtilité, cette technique permet justement de développer une application qui va réussir les tests que l’on a préparés au préalable.

Elle permet de rendre le code plus simple et plus solide. De cette façon le codeur sait où il va et évite de coder n’importe quoi. Vous avez besoin d’écrire le code nécessaire pour passer le test et rien de plus.

Avec une bonne structure de tests, vous êtes certains de livrer une application sans bugs et vous vous facilité la tâche en maintenance.

Étapes 

Le Test Driven Developement est axé autour de 5 étapes.

  1. Ecrire un premier test avant même d’avoir codé quoi que ce soit
  2. Vérifier que le test échoue afin de vérifier qu’il est valide
  3. Coder ce qu’il faut pour passer le test qui a été préalablement préparé
  4. Vérifier que le test passe
  5. Il faut ensuite refactoriser le code, c’est-à-dire retravailler le code source sans ajouter de fonctionnalité au logiciel ni corriger de bugs, mais en améliorant sa lisibilité pour simplifier sa maintenance

 

PresentationTDDCycleDeveloppement

 

Sources: Wikipédia & Paulund

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *