Innovation: Ayez l’esprit start-up

Elles prennent la place des services R&D, les grands groupes s’entourent désormais de startups pour l’innovation. Mieux, ils essayent de retrouver cet esprit fougueux qu’ont ces jeunes entreprises innovantes.

startup

Entre 3 et 7 ans, c’est en théorie le nombre d’années qu’il faut avant que l’euphorie du début et que l’esprit start-up s’essouffle. On dit que c’est le temps qu’il faut pour consolider son modèle économique. Entretenir cet esprit devient un enjeux stratégique notamment chez les grands groupes. Alors en quoi ça consiste ?

Open space décoré, petit-déjeuner, pots et moment d’échange sont fréquents. L’autonomie et le bien-être au travail favorisent la créativité et l’innovation d’un salarié. Ce sont ces principes que les grandes entreprises essaient de retrouver.

C’est avant tout une mentalité : « une vision différente de l’entreprise« . Le travail quotidien y est effectué différemment. Le travailler ensemble est primordial. Ambiance conviviale, créativité et communication: bienvenue dans une start-up.

C’est quoi, l’esprit startup

> Règle 1 : Ne laissez pas la routine s’installer

C’est la règle numéro un. Plus l’activité grandit, plus on aura tendance à mettre en place des process. La créativité et l’innovation sont alors ralenties et petit à petit la routine s’installe. Heureusement, il existe de nombreux moyens de casser cette routine et d’entretenir l’esprit start-up. Chez Faber­novel, les salariés changent de bureau tous les 3 mois. Un bon moyen de casser la routine qui s’installe. 

> Règle 2 : Soyez autonome

Dans une start-up, la prise de décision se fait rapidement. Les salariés sont autonomes et n’ont pas besoin de consulter la hiérarchie avant chaque décision. Cette autonomie valorise le travail du collaborateur et le responsabilise.  Cela favorise également la créativité et la prise d’initiative. Vous avez donc tout intérêt à laisser vos collaborateurs autonomes !

> Règle 3: Communiquez ! 

Une start-up est souvent composée de 10 à 20 personnes. L’entreprise est donc une équipe à elle seule et ils font corps avec l’entreprise. Pas facile de garder cette synergie lorsque l’activité grandit. Là encore, des solutions existent. Chez Fabernovel (encore eux), ils ont mis en place un speed meeting hebdomadaire: « Chaque collaborateur reçoit par mail le nom d’un collègue, d’un manager ou d’un directeur qu’il doit ­rencontrer autour d’un café pour lui expliquer en quinze minutes les projets sur lesquels il travaille« . 

La proximité avec le manager et directeur est également essentielle. Cela permet de fluidifier le passage d’information.

> Règle 4: Ambiance 

Tous les prétextes sont bons pour passer un moment convivial avec ses collègues. La signature d’un nouveau contrat, le début d’une nouvelle semaine ou l’anniversaire d’un collaborateur par exemple.

Mettre à disposition baby-foot ou table de ping pong à ses salariés contribue également à garder un esprit start-up.

Source: Capital

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *