L’évolution du Scrum Board

Lors de initiatives « ticket party » du 24 août 2012, nous avons introduit un Scrum Board. Les collaborateurs se sont prêtés au jeu. 

La Ticket Party était à la fois un élément de team building et d’agilité. C’est pendant cette action que nous avons introduit pour la première fois le scrum board sous la forme « Do, Doing, Done ».

Lancement des méthodes agiles

Grâce au succès de la Ticket Party, les méthodes Agiles ont été encouragées. L’exploitation cloud a adapté ses techniques et a mélangé les concepts des approches Kanban et Scrum en une seule méthode:

– Le Sprint : Durée d’une semaine pour traiter du temps réel d’une tâche.

– La Standup meeting : Rendez-vous quotidien de l’équipe debout autour du tableau Kanban pendant 15 minutes sur les difficultés rencontrées la veille.

– La sprint review : Rendez-vous de l’équipe debout autour du tableau Kanban tous les vendredis pendant 30 minutes. On postionne sur un tableau d’amélioration continue ce qui s’est bien passé, mal passé et les idées d’amélioration.

– La tableau Scrumban : Tableau de bord de suivi des demandes et des incidents avec les post-it.

– Le WIP : Work In Progress que nous avons renommé « TAF ». Travail à fournir par l’équipe.

Evolution

Les méthodes mises en place se sont affinée au fil du temps. Dans un premier temps, les backlogs des tickets de changement étaient traités s’il avait plus de 5 jours. Durée qui a été réduite à 48 heures rapidement. 

Une méthode automatique de calcul d’entrée de charge de tous les tickets de changement permettant de définir la priorité en fonction du client / son ancienneté, sa complexité et le SLA a ensuite été mis en place.

Les incidents et les tickets des problèmes ont été ajoutées dans la méthode.

Les gains

Avec la mise en place de notre propre méthode agile dérivée des approches SCRUM et Kanban de nombreuses avancées ont été remarquée. Humaine tout d’abord avec une amélioration de la communication et de la collaboration dans les équipes grâce une solidarité et une entraide en les collaborateurs. Ils sont devenus acteurs du changement et maître de l’évolution de la méthode avec une constante remise en cause des pratiques et des codes cassés. Les collaborateurs sont plus investis et responsable.

Des avancées opérationnelles ont également été remarqué grâce aux méthodes agiles. Les backlogs des demandes de changements client a chuté de 25% avec un meilleur respect des SLA clients sur les demandes de changement. Une plus grande satisfaction des clients a également été perçu grâce à une meilleure organisation. Toutes les demandes sont effectuées et plus aucune ne passe à la trappe notamment dû à l’augmentation de la productivité. Les méthodes Agiles ont développé l’intelligence collective.

Evolution des tableaux ScrumBan:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *