Diviser les User Stories : La méthode du Hamburger

Lorsque les Users Stories sont trop volumineuses, les diviser peut vite devenir une mission impossible. Entre le point de vue technique du fractionnement de l’équipe et le point de vue fonctionnel du client, comment réussir à diviser une User Story intelligemment ? Essayez la méthode du Hamburger.

user-stories-agilaction-burger

Cette méthode nous vient de Gojko Adzic qui est un consultant en logiciel et auteur de plusieurs livres sur l’IT. Voici les 6 grandes étapes de la réalisation du Hamburger :

Etape 1 : Identifier les tâches

Dans un premier temps, identifiez en tant que groupe les tâches techniques de la réalisation de l’User Story concernée. Ces  tâches seront les ingrédients du hamburger : la viande, la laitue, la tomate et le fromage par exemple.

Un exemple de réalisation de cette première étape : Si vous travaillez sur une User Story qui a pour but de savoir qui sont vos clients « dormant » dans votre BDD d’adresses mail, voici quelles seraient les différentes étapes : faire une requête vers la base de données des clients, envoyer l’e-mail aux clients, récupérer le rapport de livraison (réceptionné ou non), supprimer les adresses qui ne fonctionnent plus du système et enfin noter « récemment contacté » sur les e-mails valides.

burger-etape1

Etape 2 : Identifiez les différentes options de chaque tâches

Divisez l’équipe en petits groupes et demandez à chacun d’entre eux de définir la qualité de chacune des tâches. Demandez leurs ensuite d’écrire sur un post-it toutes les options possible pour la réalisation de chacune des tâche

Par exemple pour le volume d’envoi d’e-mail les options seraient les suivantes : Envoyer les mails manuellement, envoyer un mail générique de manière automatique, envoyer un mail personnalisé de manière automatique, ou encore externaliser l’envoi de mail sur un outil adapté à ce type de service

Etape 3 : Combinez les résultats

Cette étape a pour but de visualiser au mieux toutes vos options. Il faut donc dessiner un gros hamburger sur un tableau. Demandez ensuite aux représentants de chaque équipe d’apporter leurs post-it avec leurs différentes options et de remplir les couches du hamburger avec. Il est important que les représentants fassent une brève description de chaque option avant de la mettre dans le hamburger. Eliminez les doublons s’il y en a. Alignez les options de gauche à droite.

burger-etape3

Etape 4 : Allégez le hamburger :

Déterminez le niveau de complexité de chacune des options avec les équipes. Découpez ces options en tâches techniques. Et débarrassez-vous des tâches qui ont une complexité très importante pour une faible qualité. Ensuite élimez options qui ont exactement la même valeur. Par exemple : Faire un rapport des contact « dormant » la nuit n’apporte pas quelque chose de plus que de le faire pendant la journée. Choisissez en un et jetez l’autre.

burger-etape4

Etape 5 : Croquez la première bouchée :

Maintenant que vous avez réalisé votre hamburger, il est grand temps de croquer dedans ! Discutez du niveau minimal acceptable pour chacune des étape. Par exemple l’envoi automatique des mails pourrait ne pas être acceptable du tout en raison de son trop faible volume, mais l’envoi de mail une fois par mois pourrait l’être.  Choisissez les options qui ont la plus grande qualité pour la moins de complexité possible.

burger-etape5

Etape 6 : Prenez une autre bouchée … puis encore une autre …

Une fois que vous serez arrivés à cette étape, chaque croc de hamburger devrait vous fournir plus de qualité. N’hésitez pas à utiliser les comparaisons de complexités entre les tâche pour décider jusqu’où vous souhaitez croquer dans le hamburger.

Cette méthode fonctionne bien car elle est visuelle et amène les participants à penser à des solutions de rechanger tout en restant dans leur zone de confort.

Sources : Gojko Adzic

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *