Comment devenir une entreprise libérée en 3 étapes ?

Aujourd’hui c’est à l’entreprise de chercher à retenir ses employés. Le salaire comme simple élément de motivation ne suffit plus. Vous devez créer un environnement où les collaborateurs pourront épanouir leurs besoins.

?????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????

Isaac Getz est un conférencier actif sur les thème du leadership et de l’initiative des salariés. Il a publié de nombreux ouvrages sur la libération des entreprises. C’est lors d’une conférence pour TEDx qu’il nous explique les éléments à mettre en place pour pouvoir prétendre être une entreprise libérée. La clé est de s’intéresser aux besoins des collaborateurs. Voici leurs 3 besoins fondamentaux :

Mettre leurs capacités en valeur

Le réflexe de bon nombre de managers ou dirigeants est de s’approprier les tâches des salariés : Lorsqu’un collaborateur vient vers lui avec un problème, le manager va lui donner automatiquement la solution qui lui semble la plus pertinente. Pourtant si le problème se pose dans le domaine de compétence de celui-ci, il y a de fortes chances qu’il soit capable de le résoudre lui même. Il est donc important de laisser s’exprimer le collaborateur et le pousser à trouver par lui même des solutions. La bonne réponse serait alors de dire : « Merci de me rapporter ce problème, qu’est-ce que tu proposes pour le résoudre? Quel est ton avis sur ce point ? » ou encore « Je sais que tu es compétent, tu va trouver la solution ». Ce type d’attitude donne envie au salarié de tout faire pour trouver la solution car son supérieur lui montre une marque de reconnaissance et lui prouve qu’il a confiance en son travail.

Favoriser le développement personnel

Au delà de son travail, de très nombreux salariés ont des projets ou des compétences qu’ils souhaitent développer. Mêmes ci celles-ci n’ont rien à voir avec le poste qu’ils occupent en entreprise. Ils doivent pouvoir acquérir de nouvelles connaissances et réaliser leur potentiel dans l’entreprise. Plutôt que les brider il faut favoriser ce développement personnel. Isaac Getz proposer d’encourager et de favoriser cette démarche en accompagnant le collaborateur dans leur parcours. Plusieurs solutions s’offre à vous : vous pouvez proposer aux salariés des formations qui les intéressent (internes ou externes à l’entreprises). Certaines entreprises vont même plus loin en donnant aux employés du temps et des outils pour créer leur propre projet.

Laisser les collaborateurs s’auto-diriger

Le fait d’être constamment contrôlé pour chacune de ses tâches nuit à la productivité du salarié. Vous devez réussir à faire confiance aux collaborateurs. Les laisser s’organiser, prendre des initiatives, réussir et échouer sont des choses qui leur permettra de décupler leur motivation au sein de votre entreprise. Certaines sociétés l’ont fait, notamment le PDG de Chronoflex qui a décidé de quitter son poste pendant un an et laisser son entreprise entre les mains de ses salariés. Une décision qui a du être très dure à prendre pour lui. Mais les résultats ont prouvé qu’il a eu raison de faire confiance à son équipe : 15% d’augmentation de son chiffre d’affaire !

Pour plus d’inspiration : voir notre précédent article sur le Bonheur au travail : 4 portraits d’entreprises libérées.

 La conférence complète

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *