Bonheur au travail, des petits gestes qui comptent

Le bonheur au travail est la clé du succès. Pour que vos salariés soient heureux, de petits gestes suffisent. On vous donne quelques pistes.

salaries-heureux

Être heureux au travail augmente la productivité et la créativité de vos salariés. C’est même un enjeu stratégique pour les géants du web comme Google. Cultiver le bonheur au travail est un facteur de performance d’une entreprise d’autant plus en ces temps de crises. Motivation, productivité, prise d’initiative, créativité et bonne humeur: nombreuses sont les retombées positives de ces petites actions quotidiennes. Certaines études démontrent que le bonheur et la performance sont liés. Un écart de productivité 10% à 50% peut se faire sentir entre un salarié heureux et un malheureux.

Alors comment faire pour rendre heureux vos salariés quand votre budget est restreint? Laszlo Bock, Senior Vice President, People Operations chez Google le rappelle très bien : « La chose importante à noter est que vous n’avez pas besoin de beaucoup d’argent pour faire ce que Google a fait. Si vous donnez aux gens la liberté, ils vont vous étonner ». 

Autonome

Le manager doit être plus flexible et se faire plus discret quant à la conduite des tâches. Laisser les salariés autonomes valorisera le travail effectué et les responsabilisera. Ils prendront plus d’initiatives et seront plus créatifs dans leur travail. Bien entendu, cette autonomie doit être encouragée et les erreurs doivent être acceptées. Joakim Sundén, coach agile chez Spotify le rappelle très bien dans sa conférence du mois de juin: « La confiance signifie n’avoir aucune crainte. La peur ne tue pas seulement la confiance, elle tue l’innovation. Si vous sentez que vous ne pouvez pas échouer, vous ne serez jamais capable d’innover ».

Être autonome c’est aussi donner des horaires de travail flexible voir autoriser quelques journées de télétravail (pour éviter le stress et la fatigue des transports). De petites actions qui peuvent être bénéfique pour vos employés.

Activité de groupe

Organiser des activités pendant ou en dehors des heures de travail renforcera la cohésion d’équipe et le bien-être au travail. Une équipe soudée et solidaire sera beaucoup plus productive qu’un groupe de collaborateur. Match de football ou tournoi de ping pong peuvent être organisé. Le but est de transformer un groupe de collaborateur en une équipe.

Les méthodes agiles (pair programming, coding dojo, scrum) sont également un bon moyen de renforcer les liens d’une team.

Espace de travail

Il n’y a pas forcément besoin de créer un espace de travail à la Google pour ravir vos salariés. Laissez-les personnaliser leur espace de travail et changer de décoration assez fréquemment. Un pot de fleur, un coup de peinture ou des posters peuvent suffire à améliorer le bien-être de vos troupes ! Aménager une salle détente est également bénéfique. Télévision, canapé et table de ping pong suffisent à se relaxer.

Point régulier

Organiser des points réguliers dans vos équipes. Cela permet de prendre la température et de réagir en conséquence. Les méthodes agiles et leur rituel vous seront utiles pour prendre le pouls de votre équipe. La motivation, l’humeur générale est un bon indicateur du bien-être au travail. Vous pourrez également déceler les collaborateurs qui subissent trop de pression et qui sont au bord du burn out. Le site Dynamique Mag préconise même de mettre en place une écoute sociale : « Les employés livrent leur état d’esprit dans un mail anonyme recueilli par des prestataires extérieurs à la boîte. Ce défouloir ne vaut pas la parole directe mais permet aux employés de gérer leur émotion et de faire le point sur ce qu’ils vivent dans le milieu professionnel plutôt que de la garder contenue en eux. »

Optimisme

Peu importe l’humeur, le manager doit toujours être optimiste. C’est à lui d’insuffler cet élan positif à ses collaborateurs. Féliciter vos employés, encouragez-les et ils vous le rendront bien ! Par définition, un optimiste voit une opportunité dans chaque difficulté. A l’inverse, une pessimiste voit une difficulté dans chaque opportunité.

Petites attentions

Des croissants, des bonbons, des goodies, il en faut peu pour mettre un sourire sur les lèvres des employés. De petites attentions ponctuelles permettront d’installer durablement une bonne ambiance au travail.

Source: Dynamique Mag

2 réflexions au sujet de « Bonheur au travail, des petits gestes qui comptent »

  1. Ping : Bonheur au travail, des petits gestes qui compt...

  2. Ping : Bonheur au travail, des petits gestes qui compt...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *