Aller au travail à vélo: un facteur de bien être

On entend tous parler du bienfait du vélo pour de multiples raisons, mais qu’en est-il vraiment ? Pourquoi choisir de pédaler dans le froid pour affronter une journée de travail  plutôt que d’être confortablement installé dans sa voiture ? C’est difficile à concevoir pour certains, mais on a toutes les raisons de ressortir notre vieux vélo pour aller travailler.

velo

 

En France 3 millions de vélos sont vendus chaque année ce qui place notre pays en 3e position juste après les Pays-Bas et l’Allemagne. Son utilisation ne cesse d’augmenter ( +3% en moyenne par an depuis 2008). Le vélo est devenu bien plus qu’un moyen de transport, c’est aujourd’hui un facteur essentiel pour l’écologie, mais aussi pour l’économie et le bien-être.

Une influence sur le bien être

Le moyen de transport que l’on choisit pour aller au travail a une réelle influence sur notre bien-être. En effet selon une étude publiée dans la revue « Préventive Medecine », il s’avère que l’on est plus heureux en allant au travail à vélo ou encore à pied.

Lorsque l’on compare ce mode de déplacement à la voiture, on note que les automobilistes ont plus de mal à se concentrer plutôt que les employés qui favorisent le déplacement à pied ou à vélo. D’ailleurs selon une étude des chercheurs de l’University : les employés se rendant à leur lieu de travail en voiture sont jusqu’à 13% plus susceptibles de se sentir sous pression.

Apparemment même le métro serait préférable à la voiture : prendre les transports en commun donne du temps aux gens de se relaxer en lisant par exemple, en écoutant de la musique ou même en ne faisant rien du tout, et mieux encore : les transports créent du lien social entre les voyageurs. On note aussi que la marche que l’on fait entre les différents transports, lors d’un changement du métro au bus par exemple, a aussi un effet positif sur le moral. Bien sûr on ne parle pas ici du métro parisien qui lui aurait probablement plus de points négatifs.

Un plus pour l’économie et l’environnement 

En plus d’être bon pour la santé morale et physique, le vélo est bon pour l’environnement. On sait que l’utilisation du vélo est fortement recommandée par les différentes campagnes écologiques. En effet le vélo et la marche à pied sont les modes de transports les moins polluants de tous, à vrai dire ils ne polluent pas du tout.

C’est surement pour toutes ces raisons que l’Etat propose un « plan vélo ». Il vise à augmenter le nombre d’employés allant au travail à vélo  sous forme d’indemnisation des frais kilométriques. Cette indemnité représentera 25 centimes d’euros par kilomètres parcourus qui seront reversés à l’employé. Pour prendre un exemple concret : Un employé qui se situe à 3 km de son entreprise gagnera 30€ par mois s’il s’y rend à vélo.

Les employés trouvent que ce n’est que justice de rembourser les frais kilométriques étant donné que les employeurs subventionnent aussi une part des titres de transport des membres de l’entreprise.

Si on fait le calcul, on peut faire de grosses économies. En effet en bénéficiant du remboursement des frais kilométriques on y gagne déjà. De plus on enlève la part que l’on paye pour les transports étant donné qu’il est très rare qu’une entreprise rembourse 100% de votre abonnement (la loi impose un minimum de 50%). Et pour ceux qui ont l’habitude d’utiliser la voiture pour se rendre à leur lieu de travail, on économise des sommes vraiment pas négligeables dues au coût de l’essence, à l’entretien du véhicule etc…

Il est vrai que si certains utilisent la voiture c’est probablement qu’il serait trop fatigant pour eux d’utiliser le vélo à cause de la distance. Cependant on peut aussi se tourner vers les vélos électriques qui sont un plus polluants et plus cher à l’entretien que le simple vélo mais toujours moins que la voiture. Ils permettent d’aider le cycliste à pédaler plus facilement : le vélo avance grâce à l’aide d’un moteur électrique.

veloelec

 

 

Sources : http://www.huffingtonpost.fr/ , http://www.youtube.fr , http://www.gopedelec.eu/ , http://www.developpement-durable.gouv.fr/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *