3 solutions pour relancer les équipes dans l’agilité

A un moment ou un autre, les équipes n’avancent plus. La motivation baisse et la méthode est de moins en moins suivie. C’est le signe qu’il faut rebooter l’agilité et tout reprendre de zéro.

 

reboot

 

Depuis 2012, l’agilité fait désormais parti de notre quotidien chez Agilaction. De nombreuses choses ont été entreprises et l’agilité fait désormais partie de notre ADN. Mais force est de constater que de nombreux efforts restent à faire.

Depuis plusieurs mois, certaines équipes ont perdu cette fibre agile qui faisait leur force au tout début. La méthode utilisée reste inchangée depuis bien longtemps. Les rituels agiles font partie de la routine et leur but premier a dévié vers d’autres sujets. Les rétrospectives ne sont plus que des réunions d’équipes au lieu d’être une réflexion collective sur l’amélioration continue de la méthode utilisée. Et les standup servent à la résolution de problème.

C’est un problème récurrent dans chaque entreprise ayant mis en place une méthodologie Agile. Alors comment éviter la routine et relancer ses équipes ? Comment relancer le dynamisme des équipes ? Quelles solutions ? Plusieurs options possibles.

Reboot

Alain Buzzacaro, directeur technique chez France Televisions a fait l’expérience d’une problématique similaire lors de la transformation numérique du groupe audiovisuel. Sa solution ? Le reboot.

La méthode ne fonctionne plus. Les équipes ne sont plus dynamiques, bref vous êtes revenu au point de départ. Rebooter la méthode. Reprenez de 0 et impliquez les équipes dans le changement de méthode. Une solution radicale mais efficace.

Animer les rituels

Les stand up et rétrospectives ne sont pas de simple réunions d’équipes. Elles ont chacune un rôle bien précis. Pour retrouver leur rôle premier, changer votre façon d’animer ces rituels. Pour cela le scrum master joue un rôle central. C’est à lui de prendre ces initiatives et de relancer les équipes. Il est le garant de la méthode.

Il existe différent moyen de mobiliser et faire participer tous les membres de vos équipes. Des rétrospectives anonymes peuvent être une solution viable pour faire participer tous vos collaborateurs. Vous pouvez également utiliser un coussin de parole où celui qui détient le coussin parle et fait passer à son voisin. Le blog de OCTO introduit même une autre façon de conduire une standup appelé le Walking The Board.

Pour rappel, les standup suivent un objectif bien précis. Fabrice Aimetti vous le rappelle dans son article Les Bonnes Pratiques des stand-up. Rini Van Solingen, coach agile Néerlandais vous donne même quelques conseils sur le déroulement de votre standup meeting.

Serious gaming

Les serious gaming et l’agilité, c’est une relation qui dure. Ses activités ludiques permettent bien souvent de faire un premier pas vers l’agilité. Aujourd’hui il existe de nombreuses entrée en matière aux méthodologies agile. Le serious gaming peut également être utilisé pour animer certains rituels agile tel que la rétrospective.

Quelques exemples de serious gaming agile:

  • GetKanban, permet de découvrir les différents principes fondamentaux (Flux tiré, limite du travail en cours, classes de services…) de la méthodologie Kanban.
  • Kapla world tour, revisitez Scrum: construction iterative de monuments en kapla (petites bûchettes de bois), permet de mettre en place la notion de sprint, de démontrer l’utilité d’une bonne relation avec le Product Owner, et celle du Scrum Master pour protéger l’équipe des perturbations.
  • Un atelier théâtre d’impro pour jouer à être Agile, par la pratique, les similitudes que l’on peut trouver entre la communication telle qu’elle se pratique sur une scène de théâtre d’improvisation, et la communication au sein d’une équipe Agile, et par ce biais, expose les principes d’une communication Agile réussie.

Sources: Le JDN et Fabrice Aimetti 

 

 

/

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *